Rechercher dans ce blog

samedi 16 mars 2013

La moustache - Emmanuel Carrère

Un jour, comme ça, pour changer, le personnage principal (dont on ne connaît pas le nom) décide de se raser la moustache sans rien dire à personne, pour faire une surprise. Après tout, sa femme Agnès change bien de coiffure sans le prévenir ! Il profite de la coute absence d'Agnès, partie faire les courses, pour se raser. Quand son épouse revient ... aucune réaction. Le couple passe ensuite la soirée chez des amis, Serge et Véronique ... aucune réaction. Le lendemain, le héros se rend à son travail ... aucune réaction ! Est-ce une blague ? Le héros est-il fou ? Est-ce son entourage qui est fou ?

Ce court roman était dans ma PAL depuis quelques temps et je suis contente de l'avoir ressorti. J'ai bien aimé cette histoire. Le fait que le personnage principal n'ait pas de nom est étrange mais cela ne gêne pas la lecture, au contraire, je pense que cela permet l'identification du lecteur au personnage. On se demande si son entourage lui fait une blague, s'il rêve, s'il est fou ou si c'est Agnès qui est folle (ainsi que tous les autres personnages, ce qui ne tient pas bien debout... mais sait-on jamais ?). Au moment où je commençais à m'ennuyer, la tension s'est mise à monter, le personnage n'en pouvait plus. Alors, ma lecture s'est accelérée, je n'en pouvais plus non plus, je voulais absolument savoir jusqu'où cette simple histoire de moustache allait nous mener ... Il m'est impossible de vous raconter la fin car la surprise serait gâchée, elle est ... surprenante.
E. Carrère a adapté lui-même son roman au cinéma en 2005 avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos, je ne l'ai pas vu mais la bande annonce que vous pouvez voir ci-dessous me tente (et je me demande ce que donne la fin ... mais chut !)




Voici ce que l'on peut lire sur la quatrième de couverture de l'édition folio :

Un jour, pensant faire sourire votre femme et vos amis, vous rasez la moustache que vous portiez depuis dix ans. Personne ne le remarque ou, pire, chacun feint de ne l'avoir remarqué, et c'est vous qui souriez jaune. Tellement jaune que, bientôt, vous ne souriez plus du tout. Vous insistez, on vous assure que vous n'avez jamais eu de moustache. Deviendriez-vous fou ? Voudrait-on vous le faire croire ? Ou quelque chose, dans l'ordre du monde, se serait-il détraqué à vos dépens ? L'histoire, en tout cas, finit forcément très mal et, d'interprétations impossibles en fuite irraisonnée, ne vous laisse aucune porte de sortie. Ou bien si, une, qu'ouvrent les dernières pages et qu'il est fortement déconseillé d'emprunter pour entrer dans le livre. Vous voici prévenu.

7 commentaires:

  1. Devant cet article, je me dois de mettre un commentaire avant que le trouble s'installe en toi. Oui il serait ainsi dommage qu'a ton tour tu te poses la question: Ai-je bien écrit un article sur ce livre car il passe inaperçu?!?
    L'histoire semble intéressante, mais ce livre n'aura t il pas une influence chez la gente masculine...? Doit-on déconseiller cette histoire au porteur de moustache? Voilà encore un grand mystère.

    A lire mais peut être avec précaution...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dieu ! Suis-je devenue folle ? !!!
      Je pense que les hommes à moustache doivent être très perturbés après cette lecture ... et n'oseront plus se raser !

      Supprimer
  2. Et puis la moustache est tendance ce printemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca va faire des dégats si cette mode passe !

      Supprimer
  3. C 'est marrant car j'en ai entendu parler, mais je suis incapable de dire si j'ai vu le film ou lu le livre... dois-je m'inquiéter? (il est vrai que je lis énormément et que parfois ça se mélange un peuà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut t'inquiéter, la folie te guette !

      Supprimer
    2. Bonjour Marc,
      Devant cette incertitude je me dois de te poser LA question: as-tu une moustache? Si non penses-tu l'avoir rasée récemment ?

      Supprimer

Pour vous aider à laisser votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans l'encadré.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire".
Sinon vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL"
3) Enfin, cliquez sur "Publier".
Voilà, c'est fait !
Et un gros MERCI !